Qu’est-ce que la méthode 5M ?

La méthode des 5m ou diagramme d’Ishikawa est l’un des outils les plus populaires en gestion de projet, que ce soit pour l’amélioration de la qualité, la gestion des risques ou la résolution de problèmes. Le Dr Kaoru Ishikawa est en effet une référence en gestion de la qualité et a amélioré de nombreux outils qui portent son nom dans cet outil. Mais c’est quoi exactement la méthode 5M ?

Méthode 5M : Qu’est-ce que c’est ?

Généralement, le diagramme d’Ishikawa ou la méthode des 5m est une démonstration graphique en forme de poisson avec une tête représentant le problème ou le résultat lui-même et différentes arêtes, généralement pour les 5, chacune montrant une catégorie de causes pouvant être potentiellement à l’origine du problème. Incidemment, des causes primaires ou primordiales peuvent découler des causes racines ou des causes secondaires.

Cette analyse 5m a pour but de définir l’origine des causes d’un impact spécifique. En effet, sa représentation graphique permet de communiquer, de servir de travail à une équipe de collaborateurs et de support de discussion, de prendre de la hauteur sur un fait, de repérer immédiatement les leviers d’action pour se développer, et de prendre facilement des décisions stratégiques.

Quels sont les 5M du diagramme d’Ishikawa ?

Pour repérer les potentielles causes qui interviennent de façon directe ou indirecte sur le problème analysé, la règle des 5m examine :

Matière : ce sont les diverses causes associées aux éléments exploités dans la procédure de fabrication comme l’utilisation des fournitures de mauvaise qualité, des matières premières périmées ou des pièces ayant des défauts spécifiques ;

Milieu : ce sont les causes associées au contexte de réalisation ou à l’environnement  comme la concurrence plus rude, le marché volatile ou la législation spécifiquement contraignante ;

Matériel : les logiciels, les outils, les équipements, les machines, dans le cas où il y a ceux qui sont obsolètes, défectueux ou non adaptés ;

Méthodes : y a-t-il des problèmes sur la façon de travailler ? Ici on analyse les potentiels ralentissements ou dysfonctionnements dans les modes opératoires et dans les processus du travail, des erreurs dans le mode d’emploi ou instructions ;

Main d’œuvre : Est-ce que les ressources humaines sont en manque de formation et de compétences, ou mal éclairées sur la bonne exécution des tâches ?

Comment faire un diagramme d’Ishikawa ?

Pour créer et utiliser le diagramme 5m Ishikawa, il est important de respecter certaines étapes pour son élaboration. Ainsi, voici 5 étapes principales à suivre pour le réaliser :

Étape 1 : définition du problème principal. Ce problème qui est l’effet de tous les dysfonctionnements apparaît sur l’axe principal à droite du graphique.

Étape 2 : identification de toutes les causes possibles. Pour cette étape, l’idée principale est d’ajouter des points de vue.            Ainsi, une séance de brainstorming est très efficace pour avoir une perspective la plus large possible ;

Étape 3 : classification des raisons. Triez les causes identifiées en  fonction des 5M et commencez à remplir les arêtes de poisson ;

Étape 4 : identification de la cause centrale du problème. Pour chaque arête (ou branche), essayez de trouver la première cause. Exemple : Le problème général est que l’entreprise a un taux d’absentéisme élevé. Dans les normes environnementales, la faible attractivité du monde de travail est soulignée. On peut citer parmi ces causes : la vétusté des locaux, l’absence de confort, la localisation, l’absence de commodités dans les environs (comme les zones commerciales…) ;

Étape 5 : élaboration d’un plan d’action. Après avoir dessiné le diagramme, il est essentiel de préparer votre plan d’action. Mais comment ? En organisant les causes en fonction de l’impact et en définissant les raisons pour lesquelles vous êtes le plus en mesure d’agir. A partir de là, vous pourrez établir un plan d’action à mettre en place pour résoudre les dysfonctionnements et intervenir impérativement sur le problème principal.